écusson de la ville de Worms

 

Au cours du week-end des "Rencontres Européennes des villes jumelles d'Auxerre", a été - en outre - célébré le cinquantième anniversaire du jumelage entre Auxerre et Worms (Allemagne).

Vous pouvez retrouver ci-dessous l'article publié dans PRESSE-EVASION par le journaliste Thierry BRET :

 

Des cadeaux pour illustrer le cinquantenaire de l’alliance entre Auxerre et Worms…

By septembre 20, 2018 
« La cérémonie des cinquante ans de jumelage entre Auxerre et la ville de Rhénanie-Palatinat aura été l’occasion d’échanger des présents entre les deux délégations. Au-delà de ce geste symbolique, des propos empreints d’amitié et de fraternité ont été exprimés par les maires des deux villes, unies depuis 1968… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

En marge des « Rencontres européennes des villes jumelles d’Auxerre », premières du nom, élus et représentants des délégations officielles saluèrent à leur manière les cinquante ans de jumelage du chef-lieu de l’Yonne avec la localité allemande. Echange de présents et mots d’amitié devaient ponctuer cette cérémonie organisée à l’Hôtel Ribière…

AUXERRE : L’amitié franco-allemande demeure rayonnante. Malgré les années qui passent, elles ne ternissent pas cette profonde estime qui existe entre ces deux peuples qui, par le biais des opérations de jumelage nées de l’après-guerre, ont su trouver les ressources et la volonté nécessaires pour construire de nouvelles relations humaines, aujourd’hui pérennes et efficientes.

C’est le cas entre les villes d’Auxerre et de Worms. Depuis 1968, les édiles de ces deux agglomérations n’ont de cesse grâce à leurs comités de jumelage respectifs d’entretenir des liens étroits et ténus par la déclinaison d’échanges artistiques et culturels, sportifs, éducatifs, et à présent économiques.

Des actes multiples qui valorisent cette entente cordiale à laquelle les Auxerrois sont très attachés, comme devait le souligner simplement le maire d’Auxerre et président de la Communauté de communes, Guy FEREZ.

Face à son homologue germanique, il a pu réaffirmer haut et clair l’intérêt inaliénable qui unit ces deux villes, mariées depuis cinquante ans dans l’accomplissement d’une destinée commune autour de la fraternité.

Aux côtés de Marité CATHERIN, présidente de la Maison des Jumelages, de la Francophonie et des Echanges internationaux, de Claude LEROUX, son vice-président et de Jean-Paul SOURY, conseiller municipal en charge des anciens combattants et de la mémoire, Guy FEREZ procéda ensuite à l’échange de souvenirs afin de sceller dans le marbre cette cérémonie protocolaire. La délégation locale reçut des présents dont le fanion de l’équipe de football et les armoiries de la ville de Worms en retour.